Belle Isle
ALBUM : "SELF PORTRAIT" - 1970


Une chanson celte découverte par Dylan dans le magazine "Sing Out" en 1966, c'est ce qu'en disent ses biographes.


Belle Isle Belle Isle
One evening for pleasure I rambled to view
The fair fields all alone
Down by the banks of Loch Eiron
Where beauty and pleasure were known.
Un soir par plaisir je flânais pour voir
Les belles prairies isolées
Des rives du Loch Eiron
Où plaisir et beauté se rejoignent.
I spied a fair maid at her labour
Which caused me to stay for a while
And I thought of a goddess to beauty
Bloomin' bright star of Belle Isle.
J'aperçus une gente demoiselle à son labeur
Ce qui me fit rester un moment
Et penser à une déesse de la beauté
L'étoile resplendissante de Belle Isle.
I humbled myself to her beauty
"Fair maiden, where do you belong?
Are you from heaven descended
Abiding in Cupid's fair throne?"
Je me rabaissai devant sa beauté
"Belle demoiselle, d'où venez-vous ?
Etes-vous descendue du ciel
Pour prétendre au beau trône de Cupidon ?"
"Young man, I will tell you a secret
It's true I'm a maid that is poor
And to part from my vows and my promise
Is more than my heart can endure.
"Jeune homme, je vous dirai un secret
Il est vrai que peu riche je suis
Et de briser mes voeux et ma promesse
Est une chose que mon coeur ne peut endurer.
Therefore I remain at my service
And go through all my hardship and toil
And wait for the lad that has left me
All alone on the banks of Belle Isle."
Aussi je demeure dans mon service
Et traverse mes épreuves et ma peine
Et attend le garçon qui m'a laissé
Esseulée sur les rives de Belle Isle."
"Young maiden I wish not to banter
It's true I come here in disguise
I came here to fulfill our last promise
And hope to give you a surprise.
"Jeune fille je ne veux point badiner
Il est vrai que me voici déguisé
Je suis venu remplir notre promesse finale
En espèrant vous offrir une surprise.
I've known you're a maid I love dearly
And you've been in my heart all the while
For me there is no other damsel
Than my bloomin' bright star of Belle Isle."
Toujours je sus que vous êtes celle que j'aime tendrement
Et vous fûtes dans mon coeur tous ces instants
Pour moi il n'y eut d'autre damoiselle
Que mon étoile resplendissante de Belle Isle."



retour à



La version originale de cette chanson se trouve à
et les droits d'auteur sont réservés.
Pour la traduction, prière d'informer le webmestre
avant toute copie ou référence d'un autre site, merci.