BORN IN TIME
ALBUM : "UNDER THE RED SKY". - 1990

Peut-être la plus belle chanson de l'album, en tous cas en concert c'est un joyau trop rare. Comme me l'a fait remarqué fort justement un lecteur que je remercie, la traduction du titre pose problème car on s'attendrait plutôt à "Born on time", comme dans "this train is right on time", c'est pourquoi j'ai préféré rester le plus fidèle possible à l'original même si ce n'est pas très franšais - la poésie peut se le permettre -, et j'ai traduit par "Né en temps" (et en heure?).



Born In Time Nés en temps
In the lonely night
In the blinking stardust of a pale blue light
You're comin' thru to me in black and white
When we were made of dreams.
Dans cette nuit de solitude
Dans l'incertaine poussière d'étoile d'une lumière bleu pâle
Tu m'apparais en noir et blanc
Là où nous étions faits de rêves.
You're blowing down the shaky street,
You're hearing my heart beat
In the record breaking heat
Where we were born in time.
Tu souffles le long des rues branlantes,
Tu entends mon cœur battre
Dans la châleur inhabituelle
Là où nous sommes nés en temps.
Not one more night, not one more kiss,
Not this time baby, no more of this,
Takes too much skill, takes too much will,
It's revealing.
You came, you saw, just like the law
You married young, just like your ma,
You tried and tried, you made me slide
You left me reelin' with this feelin'.
Pas une nuit de plus, pas un baiser de plus,
Pas cette fois-ci chérie, plus rien de tout ça,
Ça demande trop de force, trop de volonté,
C'est trop révélateur.
Tu es venue, tu as vue, comme la loi
Tu t'es mariée jeune comme ta mère,
Tu as essayé encore et encore, tu m'as fait glisser
Tu a laissé ce sentiment me ronger.
On the rising curve
Where the ways of nature will test every nerve,
You won't get anything you don't deserve
Where we were born in time.
Sur la courbe ascendante
Là où la nature met chaque nerf à l'épreuve,
Tu n'as rien que tu n'aies mérité
Là où nous sommes nés en temps.
You pressed me once, you pressed me twice,
You hang the flame, you'll pay the price,
Oh babe, that fire
Is still smokin'.
You were snow, you were rain
You were striped, you were plain,
Oh babe, truer words
Have not been spoken or broken.
Tu m'as enlacé une fois, deux fois,
Tu tiens la flamme, tu paieras le prix,
Oh chérie, ce feu
Fume encore.
Tu étais neige, tu étais pluie
Tu étais striée, tu étais unie,
Oh chérie, de mots plus sincères
On n'a jamais dits ou brisés.
In the hills of mystery,
In the foggy web of destiny,
You can have what's left of me,
Where we were born in time.
Dans les collines du mystère,
Dans la toile brumeuse du destin,
Tu peux avoir ce qu'il reste de moi,
Là où nous sommes nés en temps.
Traduction de Christophe Veyrat et François Guillez, notes de François Guillez


retour à



La version originale de cette chanson se trouve à
et les droits d'auteur sont réservés.
Pour la traduction, prière d'informer le webmestre
avant toute copie ou référence d'un autre site, merci.