City Of Gold
1980

Probablement écrite durant la tournée de 1980, cette chanson a été interprétée 18 fois en 1980 et une seule fois en 1981. Curieusement, elle fait son retour en 2003 dans le film de Bob Dylan "Masked and Anonymous", mais chantée par les Dixie Hummingbirds.
Le titre fait référence à Jérusalem (Apocalypse 21).


City Of Gold Une cité d'or
There is a city of gold
Far from this rat-race with the bars that hold
Far from the confusion, eats at your soul
There is a city of gold
Il y a une cité d'or
Loin de cette course effrénée derrière des barreaux
Loin de la confusion, qui vous dévore l'âme
Il y a une cité d'or
There is a country of light
Raised up in glory, angels wearing white
Never know sickness, never know night
There is a country of light
Il y a un pays de lumière
Qui s'élève dans la gloire, les anges y sont habillés de blanc
On n'y connaît pas la maladie, on n'y connaît pas la nuit
Il y a un pays de lumière
There is a city of love
Way from this world, stuff dreams are made of
Fear of no darkness, stars high above
There is a city of love
Il y a une cité d'amour
Loin de ce monde, c'est l'étoffe dont les rêves sont faits
Aucune peur des ténèbres, les étoiles la dominent
Il y a une cité d'amour
There is a city of hope
There ain't no doctor, don't need no dope
I'm ready and willing, throw down a rope
There is a city of hope
Il y a une cité d'espoir
Il n'y a pas de docteur, pas besoin de drogue
Je suis prête à y aller, lancez-moi une corde
Il y a une cité d'espoir
There is a city of gold
Far from this rat race and these bars that hold
Rest for your spirit, peace for your soul
There is a city of gold
There is a city of gold
Il y a une cité d'or
Loin de cette course effrénée derrière des barreaux
Le repos de votre esprit, la paix de votre âme
Il y a une cité d'or
Il y a une cité d'or



retour à



La version originale de cette chanson se trouve à
et les droits d'auteur sont réservés.
Pour la traduction, prière d'informer le webmestre
avant toute copie ou référence d'un autre site, merci.