Dead Man, Dead Man
ALBUM : "SHOT OF LOVE" - 1981

Dylan doit avoir été assez fier des performances en concert de Dead Man, Dead Man puisque c'est une des rares chansons à avoir eu l'honneur d'être éditée en version live (enregistrée en concert à la Nouvelle Orléans le 10 novembre 1981) en face B d'un single ("Everything is Broken " en 1989). Il est vrai que cette chanson remplissait parfaitement son rôle pour créer une sorte de transition souple entre les chansons ouvertement religieuses et le reste de son répertoire à cette époque.


Dead Man, Dead Man Homme mort, Homme mort
Uttering idle words from a reprobate mind,
Clinging to strange promises, dying on the vine,
Never bein' able to separate the good from the bad,
Ooh, I can't stand it, I can't stand it,
It's makin' me feel so sad.
Proférer de vaines paroles d'un esprit  dépravé,
Se cramponner à d'étranges promesses, mourir sur la vigne,
N'avoir jamais été capable de distinguer le bien du mal,
Ooh, je ne peux plus le supporter, je ne peux plus le supporter,
Ca me rend si triste.
Dead man, dead man,
When will you arise?
Cobwebs in your mind,
Dust upon your eyes.
Homme mort, homme mort,
Quand te lèveras-tu ?
Ton esprit plein de toiles d'araignées,
Tes yeux de poussière.
Satan got you by the heel, there's a bird's nest in your hair.
Do you have any faith at all? Do you have any love to share?
The way that you hold your head, cursin' God with every move,
Ooh, I can't stand it, I can't stand it,
What are you tryin' to prove?
Satan t'a eu par ton point faible, tu as un nid d'oiseau dans les cheveux.
As-tu la moindre foi ? As-tu le moindre amour à partager ?
De la façon dont tu tiens la tête, tu maudis Dieu de chacun de tes gestes,
Ooh, je ne peux plus le supporter, je ne peux plus le supporter,
Qu'est-ce que tu essaies de prouver ?
Dead man, dead man,
When will you arise?
Cobwebs in your mind,
Dust upon your eyes.
Homme mort, homme mort,
Quand te lèveras-tu ?
Ton esprit plein de toiles d'araignées,
Tes yeux de poussière.
The glamour and the bright lights and the politics of sin,
The ghetto that you build for me is the one you end up in,
The race of the engine that overrules your heart,
Ooh, I can't stand it, I can't stand it,
Pretending that you're so smart.
Le glamour et la vie mondaine et la politique du péché,
Le ghetto que tu construis pour moi est celui dans lequel tu finis,
La course du moteur qui anéantit ton coeur,
Ooh, je ne peux plus le supporter, je ne peux plus le supporter,
Que tu prétendes être si habile.
Dead man, dead man,
When will you arise?
Cobwebs in your mind,
Dust upon your eyes.
Homme mort, homme mort,
Quand te lèveras-tu ?
Ton esprit plein de toiles d'araignées,
Tes yeux de poussière.
What are you tryin' to overpower me with, the doctrine or the gun?
My back is already to the wall, where can I run?
The tuxedo that you're wearin', the flower in your lapel,
Ooh, I can't stand it, I can't stand it,
You wanna take me down to hell.
Avec quoi essayes-tu de me dominer, la doctrine ou le fusil ?
Mon dos est déjà contre le mur, où puis-je me sauver ?
Le smoking que tu portes, la fleur à ton revers,
Ooh, je ne peux plus le supporter, je ne peux plus le supporter,
Tu voudrais me faire descendre en enfer.
Dead man, dead man,
When will you arise?
Cobwebs in your mind,
Dust upon your eyes.
Homme mort, homme mort,
Quand te lèveras-tu ?
Ton esprit plein de toiles d'araignées,
Tes yeux de poussière.
Traduction et notes de Jean-François Chappuis


retour à



La version originale de cette chanson se trouve à
et les droits d'auteur sont réservés.
Pour la traduction, prière d'informer le webmestre
avant toute copie ou référence d'un autre site, merci.