Gates Of Eden
ALBUM : "BRINGIN' IT ALL BACK HOME" 1965




Gates Of Eden Les portes d'Eden
Of war and peace the truth just twists
Its curfew gull just glides
Upon four-legged forest clouds
The cowboy angel rides
With his candle lit into the sun
Though its glow is waxed in black
All except when 'neath the trees of Eden
Entre la guerre et la paix la vérité vacille
Sa mouette de couvre-feu plane
Sur des nuages de forêts à quatre pattes
L'ange cowboy chevauche
Sa bougie allumée au soleil
Bien que la cire noircisse sa lueur
Partout sauf sous les arbres d'Eden
The lamppost stands with folded arms
Its iron claws attached
To curbs 'neath holes where babies wail
Though it shadows metal badge
All and all can only fall
With a crashing but meaningless blow
No sound ever comes from the Gates of Eden
Le réverbère se tient les bras croisés
Ses mâchoires d'acier attachées
A des trottoirs où des bébés pleurent
Bien qu'il assombrisse l'insigne de métal
Tout, absolument tout peut s'écrouler
Dans un souffle assourdissant mais insignifiant
Aucun son ne vient jamais des portes d'Eden
The savage soldier sticks his head in sand
And then complains
Unto the shoeless hunter who's gone deaf
But still remains
Upon the beach where hound dogs bay
At ships with tattooed sails
Heading for the Gates of Eden
Le soldat sauvage se plante la tête dans le sable
Puis se plaint
Au chasseur pieds nus qui est devenu sourd
Mais demeure
Sur la plage où des chiens de chasse aboient
A des bateaux aux voiles tatouées
Se dirigeant vers les portes d'Eden
With a time-rusted compass blade
Aladdin and his lamp
Sits with Utopian hermit monks
Side saddle on the Golden Calf
And on their promises of paradise
You will not hear a laugh
All except inside the Gates of Eden
A l'aide d'une lame de compas rouillée par le temps
Aladin et sa lampe
S'assoit avec des moines ermites utopistes
En amazone sur le Veau d'Or
Et sur leurs promesses de paradis
Vous n'entendrez pas un rire
Sauf derrière les portes d'Eden
Relationships of ownership
They whisper in the wings
To those condemned to act accordingly
And wait for succeeding kings
And I try to harmonize with songs
The lonesome sparrow sings
There are no kings inside the Gates of Eden
Les relations de propriété
Elles soupirent dans les ailes
Vers ceux qui sont condamnés à agir en conséquence
Et à attendre les rois à venir
Et j'essaie de m'harmoniser aux chansons
Que chante le moineau solitaire
Il n'y a pas de rois derrière les portes d'Eden
The motorcycle black madonna
Two-wheeled gypsy queen
And her silver-studded phantom cause
The gray flannel dwarf to scream
As he weeps to wicked birds of prey
Who pick up on his bread crumb sins
And there are no sins inside the Gates of Eden
La Madone noire de la moto
Reine gitane à deux roues
Et son fantôme aux clous d'argent font
Hurler le nain en flanelle grise
Il pleure à cause de méchants oiseaux de proie
Qui picorent des péchés sur sa miette de pain
Et il n'y a pas de péchés derrière les portes d'Eden
The kingdoms of Experience
In the precious wind they rot
While paupers change possessions
Each one wishing for what the other has got
And the princess and the prince
Discuss what's real and what is not
It doesn't matter inside the Gates of Eden
Les royaumes de l'Expérience
Dans le vent précieux pourrissent
Tandis que des pauvres s'échangent leurs possessions
Chacun désirant ce que l'autre possède
Et la princesse et le prince
Discutent de ce qui est vrai et de ce qui ne l'est pas
Ca ne compte pas derrière les portes d'Eden
The foreign sun, it squints upon
A bed that is never mine
As friends and other strangers
From their fates try to resign
Leaving men wholly, totally free
To do anything they wish to do but die
And there are no trials inside the Gates of Eden
Le soleil étranger, il cligne sur
Un lit qui n'est jamais le mien
Pendant que mes amis et d'autres inconnus
De leur destin tentent de démissionner
Qui laisse les hommes totalement, entièrement libres
De faire ce qu'ils veulent, sauf mourir
Et il n'y a pas de procès derrière les portes d'Eden
At dawn my lover comes to me
And tells me of her dreams
With no attempts to shovel the glimpse
Into the ditch of what each one means
At times I think there are no words
But these to tell what's true
And there are no truths outside the Gates of Eden
A l'aube ma maîtresse vient me voir
Et me raconte ses rêves
Sans essayer d'en enterrer la vision
Dans le fossé de ce qu'ils veulent dire
Parfois je pense qu'il n'y a pas d'autres mots
Que ceux-ci pour dire la vérité
Et il n'y a pas de vérité hors des portes d'Eden.
Traduction de Christophe Veyrat


retour à



La version originale de cette chanson se trouve à
et les droits d'auteur sont réservés.
Pour la traduction, prière d'informer le webmestre
avant toute copie ou référence d'un autre site, merci.