Hard Times
ALBUM : "GOOD AS I BEEN TO YOU". - 1992


L'album du retour aux sources, Dylan avec sa guitare et son harmonica se souvient de ses débuts. Il y a trente ans, sur son premier album, il chantait "Hard Times in New-York". Il ne veut plus revivre cette époque, il ne veut plus pleurer sur ses amours d'antan. Mais la chanson traîne toujours dans nos oreilles, et il y a toujours des pauvres, et des souvenirs...


Hard Times Temps durs
Let us pause in life's pleasures and count its many tears
While we all sup sorrow with the poor.
There's a song that will linger forever in our ears,
Oh, hard times, come again no more.
'Tis the song, the sigh of the weary.
Hard times, hard times, come again no more.
Many days you have lingered all around my cabin door.
Oh, hard times, come again no more.
Faisons une pause des plaisirs de la vie et comptons ses peines nombreuses
Alors que nous partageons le souper des chagrins du pauvre.
Cette chanson restera pour toujours dans nos oreilles,
Oh, temps durs, ne revenez plus jamais.
C'est une chanson, un soupir de lassitude.
Temps durs, temps durs, ne revenez plus jamais.
Si longtemps vous avez traîné autour de ma cabane.
Oh, temps durs, ne revenez plus jamais.
While we seek mirth and beauty and music light and gay.
There are frail forms fainting at the door.
Though their voices are silent, their pleading looks will say.
Oh, hard times, come again no more.
'Tis the song, the sigh of the weary.
Hard times, hard times, come again no more.
Many days you have lingered all around my cabin door.
Oh, hard times, come again no more.
Alors que nous recherchons les rires et la beauté et de la musique claire et joyeuse.
Il y a des formes frêles qui défaillent à la porte.
Bien que leurs voix soient silencieuses, leurs regards implorants disent :
Oh, temps durs, ne revenez plus jamais.
C'est une chanson, un soupir de lassitude.
Temps durs, temps durs, ne revenez plus jamais.
Si longtemps vous avez traîné autour de ma cabane.
Oh, temps durs, ne revenez plus jamais.
There's pale drooping maiden who foils her life away
With a worn out heart, whose better days are o'er.
Though her voice it would be merry, 'tis sighing all the day,
Oh, hard times, come again no more.
'Tis the song, the sigh of the weary.
Hard times, hard times, come again no more.
Many days you have lingered all around my cabin door.
Oh, hard times, come again no more.
Il y a une pâle jeune fille fanée qui gaspille sa vie
Son coeur est las, ses meilleurs jours sont passés.
Bien que sa voix eût pu être gaie, elle soupire au long des jours,
Oh, temps durs, ne revenez plus jamais.
C'est une chanson, un soupir de lassitude.
Temps durs, temps durs, ne revenez plus jamais.
Si longtemps vous avez traîné autour de ma cabane.
Oh, temps durs, ne revenez plus jamais.
'Tis the song, the sigh of the weary.
Hard times, hard times, come again no more.
Many days you have lingered all around my cabin door.
Oh, hard times, come again no more.
C'est une chanson, un soupir de lassitude.
Temps durs, temps durs, ne revenez plus jamais.
Si longtemps vous avez traîné autour de ma cabane.
Oh, temps durs, ne revenez plus jamais.
Traduction & notes de Pierre Mercy


retour à



La version originale de cette chanson se trouve à
et les droits d'auteur sont réservés.
Pour la traduction, prière d'informer le webmestre
avant toute copie ou référence d'un autre site, merci.