Talkin' World War III Blues -
ALBUM : "THE FREEWHEELIN' BOB DYLAN" - 1963

Un "blues parlé" à la Woody Guthrie, une satire qui lance ses flèches à la ronde: la guerre, les médecins, les amis, l'auteur lui-même, l'anti-communisme primaire de l'époque, la politique, la société de consommation. Abraham Lincoln et une femme tirent leur épingle du jeu, mais l'humour est acerbe.
Cela reste la dernière oeuvre de Dylan dans le style du "talking blues", et son sujet de peur de la bombe atomique fait penser à "Let Me Die In My Footsteps".


Talkin' World War III Blues Le blues parlé de la troisième guerre mondiale
Some time ago a crazy dream came to me,
I dreamt I was walkin' into World War Three,
I went to the doctor the very next day
To see what kinda words he could say.
He said it was a bad dream.
I wouldn't worry 'bout it none, though,
They were my own dreams and they're only in my head.
Il y a quelque temps un rêve dingue m'est venu,
Je rêvai que je me promenai dans la 3ème Guerre Mondiale,
Le lendemain-même je me rendis chez le médecin
Pour voir ce qu'il pourrait en dire.
Il me dit que c'était un mauvais rêve.
Quoique je n'avais pas à m'inquiéter,
Ces rêves étaient miens, et seulement dans ma tête.
I said, "Hold it, Doc, a World War passed through my brain."
He said, "Nurse, get your pad, this boy's insane",
He grabbed my arm, I said "Ouch!"
As I landed on the psychiatric couch,
He said, "Tell me about it."
"Attendez, doc, une guerre mondiale m'a traversé le cerveau".
Il dit : "Infirmière, préparez une cellule, ce garçon est fou",
Il m'attrapa par le bras, je criai "Aïe!"
Je me retrouvai sur le canapé du psychiatre
Qui me dit : "Parlez-moi de cela".
Well, the whole thing started at 3 o'clock fast,
It was all over by quarter past.
I was down in the sewer with some little lover
When I peeked out from a manhole cover
Wondering who turned the lights on.
Bon, la chose a commencé à 3 heures en avance,
Au quart c'était terminé.
J'étais dans les égouts avec une petite amie
Je risquai un œil par une plaque
Me demandant qui avait allumé la lumière.
Well, I got up and walked around
And up and down the lonesome town.
I stood a-wondering which way to go,
I lit a cigarette on a parking meter
And walked on down the road.
It was a normal day.
Alors, je me levai et partit me promener
Du haut en bas de la ville solitaire.
Je me demandai quel chemin emprunter,
J'allumai une cigarette sur un parcomètre
Et me remis en marche le long de la route.
C'était un jour normal.
Well, I rung the fallout shelter bell
And I leaned my head and I gave a yell,
"Give me a string bean, I'm a hungry man."
A shotgun fired and away I ran.
I don't blame them too much though,
I know I look funny.
Puis, je sonnai la cloche de l'abri des retombées
Je penchai ma tête et je poussai un hurlement :
"Donnez-moi un haricot, je suis un homme affamé".
Un fusil fit feu et je m'enfuis.
Je ne leur en veux pas trop cependant,
Je sais que j'ai l'air bizarre.
Down at the corner by a hot-dog stand
I seen a man, I said, "Howdy friend,
I guess there's just us two."
He screamed a bit and away he flew.
Thought I was a Communist.
Au coin de la rue, près d'un stand de hot-dogs,
Je vis un homme et dit : "Salut l'ami,
Je crois qu'il ne reste plus que nous deux".
Il poussa un cri et s'enfuit.
Il a dû croire que j'étais un communiste.
Well, I spied a girl and before she could leave,
"Let's go and play Adam and Eve."
I took her by the hand and my heart it was thumpin'
When she said, "Hey man, you crazy or sumpin',
You see what happened last time they started."
Je repérai une fille et avant qu'elle puisse fuir,
Je lui lançai : "Si on jouait à Adam et Eve?"
Je la pris par la main et mon cœur s'emballa
Lorsqu'elle dit : "Hé mec, tu es fou ou quoi,
Tu vois ce qui est arrivé la dernière fois qu'ils ont essayé".
Well, I seen a Cadillac window uptown
And there was nobody aroun',
I got into the driver's seat
And I drove 42nd Street
In my Cadillac.
Good car to drive after a war.
En ville je vis une vitrine de Cadillac
Et il n'y avait personne aux alentours,
Je m'installai à la place du conducteur
Et descendit la 42ème Rue
Dans ma Cadillac.
Une bonne voiture à conduire après une guerre.
Well, I remember seein' some ad,
So I turned on my Conelrad.
But I didn't pay my Con Ed bill,
So the radio didn't work so well.
Turned on my player-
It was Rock-A-Day, Johnny singin',
"Tell Your Ma, Tell Your Pa,
Our Loves Are Gonna Grow Ooh-wah, Ooh-wah."
Je me souvins avoir vu une annonce,
Alors j'allumai mon transistor.
Mais je n'avais pas payé ma note d'EDF,
La radio ne fonctionnait pas bien.
Je mis en marche mon tourne-disque
C'était Johnny "Un rock par jour" qui chantait :
"Dis à ta maman, dis à ton papa,
Que notre amour va grandir Ooh-wah, Ooh-wah".
I was feelin' kinda lonesome and blue,
I needed somebody to talk to.
So I called up the operator of time
Just to hear a voice of some kind.
"When you hear the beep
It will be three o'clock,"
She said that for over an hour
And I hung it up.
Je me sentais seul et cafardeux,
J'avais besoin de quelqu'un à qui parler.
J'appelai l'horloge parlante
Juste pour entendre une voix.
"Quand vous entendrez le bip
Il sera trois heures",
Elle répétait ça depuis une heure
Quand je raccrochai.
Well, the doctor interrupted me just about then,
Sayin, "Hey I've been havin' the same old dreams,
But mine was a little different you see.
I dreamt that the only person left after the war was me.
I didn't see you around."
C'est à ce moment que le docteur m'interrompit,
Il dit : "Hé j'ai déjà eu ce genre de rêve,
Mais le mien était un peu différent, voyez-vous.
J'ai rêvé que le seul qui restait après la guerre c'était moi.
Je ne vous ai pas vu".
Well, now time passed and now it seems
Everybody's having them dreams.
Everybody sees themselves walkin' around with no one else.
Half of the people can be part right all of the time,
Some of the people can be all right part of the time.
But all the people can't be all right all the time
I think Abraham Lincoln said that.
"I'll let you be in my dreams if I can be in yours,"
I said that.
Maintenant le temps a passé et il semble
Que chacun a ses propres rêves.
Chacun se voit tout seul allant son chemin sans personne.
La moitié des gens peuvent avoir en partie raison tout le temps,
Certaines gens peuvent avoir entièrement raison de temps en temps.
Mais tous les gens ne peuvent pas avoir entièrement raison tout le temps
Je crois qu'Abraham Lincoln a dit cela.
"Je vous laisserai être dans mes rêves si je peux être dans les votres",
J'ai dit cela.
Traduction et notes de Pierre Mercy et François Guillez


retour à



La version originale de cette chanson se trouve à
et les droits d'auteur sont réservés.
Pour la traduction, prière d'informer le webmestre
avant toute copie ou référence d'un autre site, merci.