Tweeter And The Monkey Man
ALBUM : "TRAVELING WILBURYS Vol 1". - 1988


C'est en 1988 qu'est sorti cet album "gag", sans promotion, et qui devait grimper en tête des hit-parades. Album produit, chansons écrites, jouées et chantées par Otis, Nelson, Charlie, Lefty et Lucky Wilbury. La pochette et les textes humoristiques qui l'accompagnaient ne disaient rien d'autre. La photo sur la pochette (de très mauvaise qualité) montrait la silhouette des cinq "Wilbury". Ces cinq rigolos (copains et stars depuis longtemps) étaient en réalité, excusez du peu : George Harisson (ex-Beatles), Jeff Lynn (ex-Electric Light Orchestra), Tom Petty (leader des Heartbreakers), Roy Orbison et Bob Dylan.
Même s'il ne l'a jamais avoué, il est certain que cette chanson a été écrite par Dylan (Lucky Wilbury); les thèmes abordés et le style sont les mêmes que dans la plupart de ses chansons. En plus c'était le seul des cinq qui pouvait se permettre d'écrire une parodie aussi évidente de Bruce Springsteen, on retrouve dans le texte plusieurs citations de chansons du Boss.
Après la mort de Roy Orbison en 1991, les quatre compères remirent ça en 1992. Ils dédièrent à Lefty Wilbury (Roy Orbison) ce "Volume 3". Il n'y aura jamais eu de "Volume 2".


Tweeter And The Monkey Man Tweeter et l'homme-singe
Tweeter and the Monkey Man were hard up for cash
They stayed up all night selling cocaine and hash
To an undercover cop who had a sister named Jan
For reasons unexplained she loved the Monkey Man
Tweeter et l'homme singe étaient durs en affaire
Ils restaient des nuits entières à vendre cocaïne et hash
A un flic en civil qui avait une soeur nommée Jan
Pour des raisons inexpliquées elle aimait l'homme singe
Tweeter was a boy scout before she went to Vietnam
And found out the hard way nobody gives a damn
They knew that they found freedom just across the Jersey Line
So they hopped into a stolen car took Highway 99
Tweeter était une boy-scout avant d'aller au Vietnam
Et trouver le dur chemin où tout le monde s'en foutait
Ils savaient qu'ils trouveraient la liberté à la frontière du Jersey
Alors, ils sautèrent dans une voiture volée et prirent l'autoroute 99
And the walls came down, all the way to hell
Never saw them when they're standing
Never saw them when they fell
Et les murs tombèrent, sur le chemin de l'enfer
On ne les vit jamais quand ils se levèrent
On ne les vit jamais quand ils tombèrent
The undercover cop never liked the Monkey Man
Even back in childhood he wanted to see him in the can
Jan got married at fourteen to a racketeer named Bill
She made secret calls to the Monkey Man from a mansion on the hill
Le flic en civil n'avait jamais aimé l'homme singe
Depuis l'enfance il voulait le voir en cage
Jan fut mariée à quatorze ans à un racketteur nommé Bill
Elle lançait des appels secrets à l'homme singe depuis un manoir sur la colline
It was out on thunder road - Tweeter at the wheel
They crashed into paradise - they could hear them tires squeal
The undercover cop pulled up and said "Everyone of you's a liar
If you don't surrender now it's gonna go down to the wire"
Ce fut là-bas sur Thunder Road, Tweeter était au volant
Ils s'écrasèrent en beauté, ils purent entendre hurler les pneus
Le flic en civil s'arrêta net et dit "Vous êtes tous des menteurs
Si vous ne vous rendez pas maintenant, tout le monde va le savoir"
And the walls came down, all the way to hell
Never saw them when they're standing
Never saw them when they fell
Et les murs tombèrent, sur le chemin de l'enfer
On ne les vit jamais quand ils se levèrent
On ne les vit jamais quand ils tombèrent
An ambulance rolled up, a state trooper close behind
Tweeter took his gun away and messed up his mind
The undercover cop was left tied up to a tree
Near the souvenir stand by the old abandoned factory
Une ambulance approchait, un policier à cheval juste derrière
Tweeter lui prit son fusil et lui fit perdre l'esprit
Le flic en civil fut laissé attaché à un arbre
Près du monument du souvenir à côté de la vieille usine abandonnée
Next day the undercover cop was-a hot in pursuit
He was taking the whole thing personal
He didn't care about the loot
Jan had told him many times it was you to me who taught
In Jersey anything's legal as long as you don't get caught
Le lendemain le flic en civil commençait la poursuite
Il en fit une affaire personnelle
Il se fichait du butin
Jan lui avait dit plusieurs fois, c'est toi qui m'a appris
Que dans le Jersey tout est légal tant que tu ne te fais pas prendre
And the walls came down, all the way to hell
Never saw them when they're standing
Never saw them when they fell
Et les murs tombèrent, sur le chemin de l'enfer
On ne les vit jamais quand ils se levèrent
On ne les vit jamais quand ils tombèrent
Someplace by Rahway prison they ran out of gas
The undercover cop had cornered them said "Boy, you didn't think that this could last"
Jan jumped out of bed said "There's someplace I gotta go"
She took a gun out of the drawer and said "It's best if you don't know"
Près de la prison de Rahway, ils furent à court d'essence
Le flic en civil les avait acculés et dit "Les gars, vous ne pensiez pas que ça pourrait durer"
Jan sauta du lit et dit "Je dois aller quelque part"
Elle sortit un fusil du tiroir et dit "C'est mieux que tu ne saches rien"
The undercover cop was found face down in a field
The monkey man was on the river bridge using Tweeter as a shield
Jan said to the Monkey Man "I'm not fooled by Tweeter's curl
I knew him long before he ever became a Jersey girl"
Le flic en civil fut retrouvé le visage contre le sol
L'homme singe était sur le pont du fleuve se servant de Tweeter comme bouclier
Jan dit à l'homme singe "Je ne suis pas dupe des boucles de Tweeter
Je le connaissais bien avant qu'il ne devienne une fille du Jersey"
And the walls came down, all the way to hell
Never saw them when they're standing
Never saw them when they fell
Et les murs tombèrent, sur le chemin de l'enfer
On ne les vit jamais quand ils se levèrent
On ne les vit jamais quand ils tombèrent
Now the town of Jersey City is quieting down again
I'm sitting in a gambling club called the Lion's Den
The TV set was blown up, every bit of it is gone
Ever since the nightly news show that the Monkey Man was on
Maintenant la ville de Jersey est redevenue calme
Je suis dans un club de jeux qu'on appelle L'Antre du Lion
La TV a explosé, les morceaux se sont envolés
Depuis que les nouvelles de la nuit ont montré que l'homme singe était toujours là
I guess I'll go to Florida and get myself some sun
There ain't no more opportunity here, everything's been done
Sometime I think of Tweeter, sometimes I think of Jan
Sometimes I don't think about nothing but the Monkey Man
Je pense aller en Floride et prendre un peu le soleil
Il n'y a plus rien d' intéressant ici, tout a été fait
Parfois je pense à Tweeter, parfois je pense à Jan,
Parfois je ne pense à rien d'autre qu'à l'homme singe.
And the walls came down, all the way to hell
Never saw them when they're standing
Never saw them when they fell
Et les murs tombèrent, sur le chemin de l'enfer
On ne les vit jamais quand ils se levèrent
On ne les vit jamais quand ils tombèrent
Traduction & notes de Pierre Mercy


retour à



La version originale de cette chanson se trouve à
et les droits d'auteur sont réservés.
Pour la traduction, prière d'informer le webmestre
avant toute copie ou référence d'un autre site, merci.