Where Teardrops Fall
ALBUM : "OH MERCY" - 1989


Les larmes sont un des motifs récurrents dans l'oeuvre de Dylan. Ici, il fait sans doute référence à un passage poétique de la Bible (Psaumes 56:9), dans lequel il est dit que peu importe combien de larmes sont versées, il y a un endroit où elles tombent et où Dieu les recueille dans une outre.
Ayant été enregistré à une session légèrement antérieure avec d'autres musiciens, la musique de ce morceau est très différente du reste de l'album , avec un final surprenant dans lequel s'évanouit un saxophone.


Where Teardrops Fall Là où tombent les larmes
Far Away where the soft wind blow,
Far away from it all,
There is a place you go
Where teardrops fall.
Loin, là où soufflent les vents légers,
Loin de tout ça,
Il y a un endroit où tu vas
Là où tombent les larmes.
Far away in the stormy night,
Far away and over the wall,
You are there in the flickering light
Where teardrops fall.
Loin dans la nuit orageuse,
Loin au-dessus du mur,
Tu es là dans la lumière vacillante
Là où tombent les larmes.
We banged the drum slowly
And played the fife lowly
You know the song in my heart
In the turning of twilight
In the shadows of moonlight
You can show me a new place to start
Nous avons battu le tambour doucement
Et joué de la flûte faiblement
Tu connais la chanson de mon cœur
A l'avènement du crépuscule
Dans les ombres du clair de lune
Tu peux me montrer un nouvel endroit d'où partir.
I've torn my clothes and I've drained the cup
Strippin' away at it all,
Thinking of you when the sun comes up
Where teardrops fall.
J'ai déchiré mes vêtements et asséché la tasse
J'ai éliminé tout ça,
Pensant à toi alors que monte le soleil
Là où tombent les larmes.
By rivers of blindness,
In love and with kindness
We could hold up toast if we meet
To the cuttin' of fences
To sharpen the senses
That linger in the fireball heat.
Au long des rivières de l'aveuglement,
Amoureux et par gentillesse
Nous pourrions porter un toast si nous nous rencontrons
A la coupure des camps
Pour aiguiser les sens
Engourdis dans la châleur de feu.
Roses are red, violets are blue
And time is beginning to crawl,
I just might have to come see you
Where teardrops fall.
Rouges sont les roses, bleues les violettes
Et le temps commence à traîner,
Il va sans doute falloir que je vienne te voir
Là où tombent les larmes.
Traduction de Christophe Veyrat, notes de Jean-François Chappuis


retour à



La version originale de cette chanson se trouve à
et les droits d'auteur sont réservés.
Pour la traduction, prière d'informer le webmestre
avant toute copie ou référence d'un autre site, merci.