Yonder Comes Sin
1980

On ne connaît qu'une seule version de cette chanson, lors d'une session en octobre 1980, où Dylan ne chante que les quatre premiers couplets.
Le titre remplace le blues par le péché, d'après la chanson de Ma Rainey 'Yonder Comes The Blues'.
Bob Dylan nous livre sa conception du péché inhérent à l'être humain, mais dans le quatrième couplet, il s'identifie explicitement au prophète Jérémie, qui sait bien qu'il prêche dans le désert.


Yonder Comes Sin Revoilà le péché
You want to talk to me
You got many things to say
You want the spirit to be speaking through
But your lust for comfort gets in the way
I can read it in your eyes
What your heart will not reveal
And that old evil burden that's been dragging you down
Bound to grind you beneath the wheel
Yonder comes sin
Walking like a man, talking like an angel
Yonder comes sin
Proud like a peacock, swift like an eagle
Look at your feet, see where they've been to
Look at your hands, see what they've been into
Can't you take it on the chin?
Yonder comes sin
Vous voulez me parler
Vous avez tant à dire
Vous voulez que l'esprit traverse vos paroles
Mais votre désir de confort se dresse sur le chemin
Je lis dans vos yeux
Ce que votre coeur ne révélera pas
Et ce vieux fardeau néfaste qui vous décourage
Qui finit par vous accabler de son poids
Revoilà le péché
Il marche comme un homme, il parle comme un ange
Revoilà le péché
Fier comme un paon, vif comme un aigle
Regardez vos pieds, voyez où vous les avez mis
Regardez vos mains, voyez où elles ont trempé
Arrivez-vous à encaisser ce coup ?
Revoilà le péché
You see this woman standin' next to me
She's foreign to your sight
Well, her eyes may be a different colour than mine
But her blood is red and her bones are white
You've been seeking them eternal, spiritual things
But your fifty-dollar smile confirms
You're still tryin' to buy your way into the dreams of them
Whose bodies will be food for worms
Yonder comes sin
Ready and steady, willing and able
Yonder comes sin
Standin' on the chair, standin' on the table
Look at your feet, see where they've been to
Look at your hands, see what they've been into
Can't you take it on the chin?
Yonder comes sin
Vous voyez cette femme debout à mes côtés
Elle vous paraît étrangère
Ses yeux sont peut-être d'une autre couleur que les miens
Mais son sang est rouge et ses os blancs
Vous avez cherché des choses éternels et spirituelles
Mais votre sourire à cinquante dollars confirme
Que vous essayez toujours d'acheter les rêves de ceux
Dont les corps nourriront les vers
Revoilà le péché
Prêt à partir, volontaire et valide
Revoilà le péché
Debout sur la chaise, debout sur la table
Regardez vos pieds, voyez où vous les avez mis
Regardez vos mains, voyez où elles ont trempé
Arrivez-vous à encaisser ce coup ?
Revoilà le péché
I say "See them six wild horses, honey"
You say "I don't even see one"
You say "Point them out to me, love"
I say "Honey I got to run"
My brother's blood is crying from the grave
But you can't hear the voice
I stand in jeopardy every hour,
Wonderin' what reason you have to rejoice
Yonder comes sin
Down on your knees, down into the ditches
Yonder comes sin
Vomiting up jewels, vomiting up riches
Look at your feet see where they've been to
Look at your hands, see what they've been into
Enough to put you to tailspin
Yonder comes sin
Je dis "Vois ces six chevaux sauvages, chérie"
Tu réponds "Je n'en vois pas même un"
"Montre-les moi, mon amour"
Je dis "Chérie, je dois partir"
Le sang de mon frère pleure de sa tombe
Mais tu n'entends pas ses sanglots
Je me mets en péril à chaque heure
A me demander pour quelle raison vous vous réjouissez
Revoilà le péché
Sur vos genoux, dans les fossés
Revoilà le péché
Il vomit des joyaux, vomit des richesses
Regardez vos pieds, voyez où vous les avez mis
Regardez vos mains, voyez où elles ont trempé
Assez pour que vous partiez en vrille
Revoilà le péché
Jeremiah preached repentance
To those that would turn from hell
But the critics all gave him such bad reviews
Put him down at the bottom of a well
Kept on talking, anyway
As the people were put into chains
Wasn't nobody there to say "Bon voyage"
Or shatter any bottles of Champagne
Yonder comes sin
Cracking that whip, just like a feather
Yonder comes sin
Put a knife in your back while talking about the weather
Look at your feetv see where they've been to
Look at your hands, see what they've been into
Can you take it on the chin
Yonder comes sin
Jérémie prêchait le repentir
Pour ceux qui se détourneraient de l'enfer
Mais les critiques étaient tous tellement mauvais
Ils l'ont descendu au fond d'un puits
Il continua à parler, quand bien même
Tandis qu'on enchaînait les gens
N'y avait-il personne pour dire "Bon voyage"
Ou sabrer une bouteille de Champagne
Revoilà le péché
Il fait claquer son fouet, tout comme une plume
Revoilà le péché
Il vous plante un couteau dans le dos en parlant de la météo
Regardez vos pieds, voyez où vous les avez mis
Regardez vos mains, voyez où elles ont trempé
Arrivez-vous à encaisser ce coup ?
Revoilà le péché
High cost of survival
Gets a little higher than you expect
When you're trying to get along with your enemies
And still maintain your self-respect
As a child you knew all there was to know
It just couldn't get expressed
Now it scares me to see what you accept as good
At one you wouldn't have settled for less than the best
Yonder comes sin
Way down deep and dirty, not a day under thirty
Yonder comes sin
Tasting like peaches, hanging on like leeches
Look at your feet, see where they've been to
Look at your hands, see what they've been into
So masculine, so feminine
Yonder comes sin
Le coût pour survivre est élevé
Encore plus élevé que vous ne l'aviez prévu
Lorsqu'on essaie de s'entendre avec ses ennemis
Et en même temps de maintenir son estime de soi
Dans votre enfance vous saviez tout ce qu'il y avait à savoir
C'est juste que vous ne pouviez pas l'exprimer
Maintenant j'ai peur de ce que vous considérez comme bon
Jadis vous n'auriez exigé pas moins que le meilleur
Revoilà le péché
Bien profondément et salement, pas un jour en-dessous de trente ans
Revoilà le péché
Il a le goût d'un fruit, s'accroche comme une sangsue
Regardez vos pieds, voyez où vous les avez mis
Regardez vos mains, voyez où elles ont trempé
Si masculin, si féminin
Revoilà le péché
You turn your back on the hard truth
Just to fatten up your purse
Sings of an unrighteous world
Dare the same thing as a curse
No kingdom made of human hands can stand
Too bad about Macbeth
In order to possess that corruptible crown
Gotta make a deal with Mr Death
Yonder comes sin
Can you comprehend it, can you understand it
Yonder comes sin
It rules the airways, it rules the planet
Look at your feet see where they've been to
Look at your hands, see what they've been into
Take off that sheepish grin
Yonder comes sin
Vous tournez le dos à la dure vérité
Rien que pour grossir votre porte-monnaie
Chantez un monde injuste
Osez un semblant de malédiction
Aucun royaume humain ne peut durer
Dommage pour Macbeth
Pour posséder cette couronne de corruption
Il dût faire affaire avec Madame la Mort
Revoilà le péché
Pouvez-vous l'appréhender, pouvez-vous le comprendre
Revoilà le péché
Il gouverne les cieux, il gouverne la planète
Regardez vos pieds, voyez où vous les avez mis
Regardez vos mains, voyez où elles ont trempé
Enlevez ce sourire penaud
Revoilà le péché
There's a place down in your soul
Where the law can never touch
You do most likely what you please
And not think about too much
I'll be down the line when morning comes
And that I pulled the hood up for you
So that you could see real good your uninvited guest
Yonder comes sin
It's a pleasure to meet ya, nice to have known ya
Yonder comes sin
It wants to kill you, it wants to own you
Look at your feet see where they've been to
Look at your hands, see what they've been into
Being pulled in all directions by the wind
Yonder comes sin
Il y a un endroit dans votre âme
Que la loi ne peut atteindre
Vous faites probablement ce que vous voulez
Et n'y pensez pas trop
Je ne serai pas loin quand le matin viendra
Et alors j'enlèverai la capuche pour vous
Que vous puissiez voir vraiment bien votre hôte non invité
Revoilà le péché
C'est un plaisir de vous rencontrer, une joie de vous avoir connu
Revoilà le péché
Il veut vous tuer, il veut vous posséder
Regardez vos pieds, voyez où vous les avez mis
Regardez vos mains, voyez où elles ont trempé
Le vent vous ballote dans toutes les directions
Revoilà le péché



retour à



La version originale de cette chanson se trouve à
et les droits d'auteur sont réservés.
Pour la traduction, prière d'informer le webmestre
avant toute copie ou référence d'un autre site, merci.