Le but de ce site, créé en février 2000, est de publier des traductions des textes de (et sur) Bob Dylan en Français.
Ce site est hébergé sur le compte de François Guillez, initiateur du projet et auteur des traductions non signées.
Laurent Carluccio est responsable de l'infographie et de la programmation html.

Les critiques telles que "toute traduction de Dylan est impossible" ou "la seule bonne traduction est celle de (traducteur connu des chansons de Dylan en français)" témoignent de la part de leurs auteurs d'un élitisme et d'un mépris des dylanophiles qui n'ont pas un niveau suffisant en anglais, lesquels ne sont pas rares, nous pouvons vous l'assurer depuis que nous avons ouvert ce site.
Pour autant, en paraphrasant les interviews de 1965-66, "Ceci n'est pas un site de traduction des textes de Bob Dylan". Son but n'est pas de proposer une traduction définitive de chaque texte connu de Dylan, mais d'ouvrir une des portes du monde de Dylan à des personnes qui ne comprennent pas l'anglais, d'aider les amateurs à comprendre ses textes sans avoir recours systématiquement à un dictionnaire. L'idéal serait que l'internaute, dés qu'il a fini de lire notre traduction, relise tout et se fasse SA traduction...

Par manque de temps, je n'accepte plus de collaborations de traduction. Je fais moi-même le minimum (nouvelles chansons), c'est ce qui me prend le moins de temps.
Pour la traduction, mon parti-pris a été de rester le plus près possible du texte original, tout en essayant de faire un texte qui "tienne debout" en Français, sans avoir besoin de se référer au texte anglais.
La traduction parfaite n'existe pas, surtout avec Dylan qui emploie des images poétiques et des jeux de mots impossibles à retranscrire dans une autre langue que l'anglais, aussi ces traductions seront forcément critiquées.
Tout ce que je demande aux critiques, c'est d'être un peu constructif dans la mesure du possible et de proposer des alternatives, auquel cas je pourrais les prendre en considération et éventuellement modifier les textes publiés.

Ajout de 2012 : Je n'ai pas fait de blog mais un site web classique car en 2000 les blogs n'existaient pas, et maintenant cela me prendrait trop de temps de tout changer. Si quelqu'un se sent le courage de faire un blog sur le même thème, je serai le premier à lui faire de la publicité.

Un dernier mot pour remercier tous ceux qui m'ont aidé à traduire ces textes.

Bonne lecture et envoyez vos réactions, positives ou négatives, à moonpeeler[arobase]yahoo[point]com,
ou sur Facebook.



Nous (Laurent et moi-même, François) aimerions remercier tous les gens qui nous ont aidé, spécialement (dans aucun ordre particulier) :
Alain B. qui a eu l'idée à l'origine de ce site, Anna Devivo, Shep, Michel Pomarède, David Pomarède, Valérie Charlez, Agnes Chaput, Christophe Veyrat, Gérard Poillet, Marie M., JFC, Pierre Mercy, Derek Barker, Keith Wootton, François Payen, Denis Stéphan, Arthur Louie, Cyrille Blanc, Ole Sivert, Thelma Blitz...

Pour finir, une citation du philosophe allemand Axel Honneth :
Question : "Quelle a été l'invention majeure pour vous ?"
Réponse : "Le Rock ! Qui a émergé juste entre la génération de Habermas, né en 1929, et la mienne. Il a fait voler en éclats la vieille opposition entre art populaire et art classique, entre industrie culturelle et grand art, pour le dire dans les termes de Theodor Adorno. Cette opposition ne tient plus, surtout aux Etats-Unis, où le rock fait partie de la vie quotidienne." (Telerama 3349 du 10/03/2014)
Et qui d'autre que Bob Dylan fut l'acteur principal, le premier chronologiquement, de cette révolution ?