-retour-

 

Illustrations du livre Un album peu tapageur - Rough And Rowdy Ways de Bob Dylan

 

(Ces images ont été récupérées sur le web et sont utilisées ici à des fins culturelles, merci de me contacter si vous estimez que cet usage enfreint la loi)

 

 

 

La pochette d’une compilation de Jimmie Rodgers, nommée d’après sa chanson

 

Une pochette tirée de la photo de Ian Berry (ci-dessous)

 

-haut-

 

 

Jimmie Rodgers et la Carter Family sur Main Street, Louisville, Kentucky, le 10 juin 1931

 

Photo originale de la discothèque de Cable Street à Londres (© Ian Berry)

 

-haut-

 

 

Premier livre conspirationniste concernant l'assassinat de JFK

 

Lettre publiée par des hommes d'affaire de Dallas à JFK pour sa visite dans cette ville

 

-haut-

 

 

 

Le roman initial d’Agatha Christie

 

… et son adaptation…

 

… au cinéma

 

-haut-

 

 

 

 

 

Le livre de James Hepburn contenant la phrase …

 

le « plus grand tour de magie jamais réalisé sous le soleil »

 

L’album du DJ Wolfman Jack, avec la chanson « Rub A Dub Dub »

 

 

Le livre d’Eric Lott qui a inspiré Bob Dylan

 

-haut-

 

 

La Lincoln-Continental-1961 utilisée par JFK le 22 novembre 1963

 

La même au musée Henry Ford, à Dearborn, banlieue de Detroit

 

-haut-

 

 

Les 3 vagabonds (3 tramps) qui suivaient la limousine de JFK

 

Le talus herbeux (grassy knoll), d’où est prétendument parti un coup de feu

 

-haut-

 

 

Le Texas School Book Depository, au 411 Elm Street sur la Dealey Plaza, où on a trouvé l’arme d’Oswald

 

… et dont le sixième niveau a été transformé en musée dédié à JFK (Sixth Floor Museum)

 

-haut-

 

 

Dealey Plaza à Dallas, lieu de l'assassinat de JFK, avec le Triple Pass au fond à droite

 

Lee Oswald, tel que représenté par Bob Dylan dans l’exposition Revisionist Art

 

-haut-

 

 

La balle magique (qui a prétendument tué JFK)

 

L’avion US Air Force 1, qui transporta JFK de Washington à Dalla, et Lyndon B. Johnson au retour

 

-haut-

 

 

Le 3ème drapeau confédéré, ou la « bannière tachée de sang »

 

Le Boulevard du Crime, cité dans I Contain Multitudes

 

-haut-

 

 

 

 

Le livre de Ralph Ellison cité par Bob Dylan dans Murder Most Foul

 

… et un autre du même auteur qui a peut-être servi pour False Prophet

 

 

Le roman dont est tiré « Get lost, Madame », cité dans I Contain Multitudes

 

-haut-

 

 

 

Le numéro original de The Shadow...

 

... et le numéro original de Black Mask...

 

... qui ont inspiré Bob Dylan pour illustrer la chanson False Prophet

 

-haut-

 

 

 

 

« Le cœur révélateur », cité dans I Contain Multitudes

 

« Les chants d’Innocence » de Blake, cité dans I Contain Multitudes

 

Le roman de Shelley qui a inspiré My Own Version of You

 

Le livre utilisé dans Goodbye Jimmy Reed

 

-haut-

 

 

 

 

Affiche du film "Ride The Pink Horse" (Et tournent les chevaux de bois), cité par Dylan

 

Affiche du film "On The Waterfront" (Sur les quais), avec Brando dans le rôle de Terry Malloy

 

 

Affiche du film "36 Hours" (36 heures avant le débarquement), cité par Dylan

 

-haut-

 

 

 

Affiche du film "It Happened One Night" (New York Miami), cité par Dylan

 

Affiche du film "Lonely Are the Brave" (Seuls sont les indomptés), film préféré de JFK

 

Affiche du film "Les enfants du paradis", un des films préférés de Bob Dylan, dont il cite le Boulevard du Crime

 

-haut-

 

 

 

Le recueil qui a inspiré Black Rider

 

… et un roman plus connu de Stephen Crane

 

Le « Sacré Cœur » cité dans Key West

 

-haut-

 

 

 

Les îles des Keys au large de la Floride, Key West étant le point le plus à l’Ouest des Etats-Unis

 

Le Captain Tony’s Saloon de Key West…

 

… Où Bob Dylan a un tabouret à son nom

 

-haut-

 

 

Le logo de Bob Dylan, inspiré de l’œil d’Horus

 

La médaille du prix Nobel de Littérature de Bob Dylan, qui inspira la chanson Mother Of Muses

 

-haut-